Un îlot ? Oui mais pas n’importe lequel !

Plébiscité, l’îlot central est un type d’agencement courant dans le monde de la cuisine équipée. Vous en rêvez ? Voici quelques conseils à suivre. 

Il existe deux types d’îlots de cuisine : l’un avec des meubles de cuisine et un plan de travail sans intégration de fonctions comme la cuisson et le lavage, et l’autre, multifonctions, avec un évier et/ou la plaque de cuisson. L’un comme l’autre peuvent aussi intégrer un coin repas (plan snack) voire même une table à manger.

Îlot multifonctions : les contraintes

Son côté très pratique n’empêche pas l’îlot de cuisine multifonctions de présenter quelques contraintes.

Évier : êtes-vous prêt à casser le sol ? Si vous choisissez de positionner votre point d’eau dans l’îlot, il est indispensable de préparer le raccordement en eau et l’évacuation des eaux usées. Vous devrez choisir entre casser le sol (si c’est possible) ou placer votre cuisine, donc l’ îlot, sur une estrade. Il est évident que les travaux dans le sol sont plus simples à réaliser lors d’une construction plutôt qu’en rénovation et de même, en maison plutôt qu’en appartement. Autre élément à prendre en considération, le point d’eau, même si c’est l’espace le plus utilisé dans une cuisine, est souvent aussi le plus propice à laisser trainer des ustensiles sales. C’est aussi celui qui accueille l’éponge, le liquide vaisselle… Côté design, un robinet n’est pas toujours l’élément le plus esthétique. Bref, une cuisine ouverte avec un îlot doté d’un évier est un choix qui a des avantages de praticité au quotidien mais à prendre en considération.

Votre plaque de cuisson sur l’îlot de votre cuisine

Plaque de cuisson : il faudra amener de l’électricité… et penser à la hotte ! Si vous optez pour la cuisson sur votre îlot central, il faut prévoir un îlot une surface de plan de travail de 40cm sur les deux côtés et derrière la plaque de cuisson. C’est indispensable contre les éclaboussures ainsi que pour faire glisser vos casseroles en ébullition et autres poêles. Bien sûr, il faudra amener l’électricité pour pouvoir brancher la hotte. Comme pour le point d’eau, l’idéal est de pouvoir faire une saignée dans le sol.

Hotte : qui dit cuisson dit aspiration. Aujourd’hui, de nombreuses hottes îlot sont proposées par les fabricants avec de multiples design. Là encore, quelques travaux seront nécessaires pour l’alimentation électrique. Pour plus de discrétion, les hottes de plafond s’avèrent aussi pertinentes au-dessus d’un îlot central. Elle nécessite cependant un faux plafond d’une certaine épaisseur. Dernière solution, la hotte de table. Elle a l’avantage d’associer à la fois la cuisson et l’aspiration dans un seul et même produit. Forcément, une seule alimentation électrique est nécessaire. Inconvénient, il faudra dans la plupart des cas un meuble spécifique pour l’intégrer.

Une hotte de table Foster idéale pour prendre placeur un îlot central.

Nos recommandations

Au quotidien, il est indispensable de pouvoir circuler facilement autour de l’îlot. L’idéal est de prévoir autour un dégagement de 90 cm afin d’ouvrir aisément vos meubles et 120 cm devant votre lave vaisselle ou votre four. Un îlot de cuisine dispose au minimum des mesures d’un plan de travail standard, soit 1m/60cm.

Rectangle, carré, vous n’aurez qu’à laisser libre cours à votre créativité pour choisir la forme de votre îlot de cuisine ! Vous pourrez opter pour un îlot coordonné aux autres éléments de cuisine, ou au contraire, le démarquer en lui allouant son propre style, tout particulièrement si vous disposez d’une cuisine ouverte. Les cuisinistes Agensia se feront un plaisir de vous guider et créer avec vous l’îlot idéal.

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy